The Phantom Manor Family
Ce site est indépendant de la Walt Disney Company et d'Euro Disney S.C.A. Ces pages contiennent des élements dont tous les droits reviennent à la Walt Disney Company. Les élements de ce site sont uniquement présentés à titre d'information pour les fans de Phantom Manor et ne font en aucun cas l'objet d'un quelconque commerce.
L'équipe de PMFamily s'engage à retirer toute image ou tout propos à la demande de la Walt Disney Company ou d'Euro Disney S.C.A.



 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Walt Disney Studios] Ratatouille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Emilien

avatar

Age : 27
Messages : 43

MessageSujet: [Walt Disney Studios] Ratatouille   Mar 29 Juil 2014 - 21:19

Bon, pour égayer un peu le forum, je vous propose d'ouvrir un sujet sur Ratatouille, l'Aventure Totalement Toqué de Rémy. Venez donner votre avis sur l'attraction... et je vous propose d'ailleurs le mien pour commencer, qui, à l'instar de celui d'Haunted Mansion sera assez long. Bah ouip, je n'ai pas changé. J'aime expliquer dans le détail !

Attention : ce sujet contient beaucoup des spoilers!

Alors commençons par dire que j’ai d’abords eu l’occasion d’espérer la faire du dimanche 6 juillet, journée de meeting de ce forum. Après le repas, on nous apprend qu’elle est bien en soft-opening jusque la fermeture des Studios. Nous fonçons donc tête baissée vers la Place de Rémy (tout du moins, juste moi, Brocéliande-Nausicaa, Milou et Johan)… Pas le temps de trop regarder le décor extérieur, à la vue des 40 minutes affichées, on s’engouffre au plus vite dans la file d’attente classique, ... Erreur! 

Après avoir sillonnés durant près de 30 minutes les « halles extérieures », nous n’avançons plus d’un mètre. 40 minutes, 50 minutes, on ne bouge toujours plus. C’est un 1-0-1 bien évidement. Des casts passent nous dire qu’ils ne savent pas dans combien de temps ça va redémarrer. Mais nous choisissons de rester dans la file. 60 minutes, 70 minutes … « Mesdames et messieurs, nous allons évacuer, l’attraction ne rouvrira pas » !!!

Bref, voila mon premier contact avec Rémy. Froid! Mais bon, soft-opening oblige, je n’accuse personne. J’essaye de me convaincre qu’ils doivent encore régler certaines choses. 

4 jours plus tard, à savoir le 10 juillet ...
C'est le jour de l’opening officiel! 

Avec le même groupe d’amis nous décidons de reprendre d’assaut la place de Rémy. L’arrivée sur les parcs est fixée à 8h30 du matin, parce qu’on ne savait absolument pas comment ça allait se dérouler. Moi, je venais avec une amie en voiture, mais quelques bouchons sur la Francilienne ont eu raison de nous … on se garait seulement au parking vers 8h55, pour arriver aux grilles des studios vers 9h10! Et là, horreur : des casts-members nous informent que des tickets ont été distribués (sur le crédo « premiers arrivés, premiers servis ») pour permettre de faire l’inauguration de l’attraction (nombre de personnes limitée donc pour le show d'ouverture donc!) et qu’il n’en reste plus. Chance, mes amis déjà sur-place depuis 8h environs avaient pu en avoir… Nous nous lançons donc un débat avec un des casts, expliquant que nous sommes un groupe, et qu’il y avait quelques bouchons. Il nous affirme « pas de problème, précisez-le simplement au cast qui prendra ces fameux tickets ». 

Les grilles des Studios s’ouvrent alors (une seule porte) à 9h20 pour faire rentrer les personnes possédant le précieux sésame… Sauf qu’on moment de passer, nous expliquons que nous sommes en groupe de 5, avec 3 tickets, et le cast commence à expliquer que « ça n’ira pas, il faut un ticket par personne » … Ensuite tout c’est passé très vite : en même temps, le cast reçoit un appel via son interphone auquel il répond, pendant qu’un passeport annuel chiant (genre « je suis PA, je suis tout permis ! ») essayer de rentrer limite en poussant, et en plus sans ticket, pendant que nous donnons les 3 tickets au cast, qui raccroche l’interphone, et engueule copieusement le « monsieur-tout-permis ». Le temps de reprendre ces esprits, il nous regarde : « vous m’avez donné combien de tickets vous? » … 

Ces longues années à arpenter les parcs m’ont fini par comprendre qu’à Disney on en obtient plus au culot qu’autre chose ... 

Et je réponds donc franc-bâtant : « bah, voila, pour nous 5! », puisqu’en même temps dans la pile de sa main, plus possible de vérifier…Et, le stratagème marcha !!! Nous sommes donc rentré dans le parc. Je suis certains que si je n’avais pas menti, nous nous serions fait refouler !!! Bref, si je raconte tout ça, c’est pour souligner le côté « on fait ça à l’arrache » omniprésent dans les parcs parisiens concernant une quelconque once d’organisation … 

Bref, en petit groupe limité, des casts-members nous conduisent à la Place de Remy…  qui se remplie de guests (nous sommes au premier rang devant l’attraction), et on ferme les barrières! Les « suivants » devront attendre l’ouverture du parc, la fin de la cérémonie, et le désengorgement de la place pour espérer rentrer. C’était donc un peu galère, mais nous sommes finalement content d’être là pour vivre (c’est toujours sympa), un opening.

Vers 10h, la cérémonie d’ouverture commence. Arrivent sur une petite scène, Jonathan et … heu… Antonella c’est ça? Autant je connais personnellement Jonathan, autant j’ignore vraiment qui est l’autre ambassadeur! Au point que si je devais la croiser sur le parc, je ne la reconnaitrais même pas. Bref! Petit discours sympathique. Ils invitent ensuite Fleur Bidule (j’ai pas retenue le nom), secrétaire générale du tourisme en france et de patati-patata relation avec l’étranger (j’ai pas retenue le titre exacte non plus!). La petite dame commence un discours… assez long je dois l’avouer. Et là, nous avons vécu un moment très « french », très « publique européen ». Bon, elle commençait à s’éterniser, c’est vrai, et son discours était pompeux et long, c’est vrai. Et là, quelqu’un dans la foule (sans doute passeport annuel du même type que celui décris ci-dessus) commence à applaudir très très fort durant son discours … suivi par toute la foule! Personnellement je trouve ça honteux! Et tellement représentatif du public français : des gens pressés, qui s’en foutent des valeurs (soutenues dans le discours), bref, sans aucun savoir vivre, et qui ne veulent rien d’autre que de faire l’attraction au plus vite!!!! Honteux.

Bref, elle termine son discours en se dépêchant. Puis petit discours très léger d’un gars de Imagineering France je pense. On appelle enfin Rémy et Linguini (personnage très sympa et rigolo) pour couper le cordon. Explosion de paillettes. L’attraction est ouverte. Nous entrons! Enfin, c’est le moment intéressant de ma critique, mais je trouvais ces préambules sympas à expliquer….

Bon parlons de la place de Rémy d’abords. Et bien je trouve l’ambiance très réussie. C’est joli, c’est « Paris-cliché », c’est musicalement sympathique pour les amoureux des mélodies de Ratatouille, il y a des petits détails sympa mais … MAIS … bah c’est tout tout petit (« mini-size » si vous connaissez bien le film!). Franchement pour moi, c’est pas un land ou un lot. C’est un petit morceau de décor... Certains disent que c’est un joli quartier, bah moi je trouve qu’on en a vite fait le tour. C’est donc à l’image des studios en fait. 

Nous entrons dans l’attraction... 

La file d’attente. J’aime assez. C’est très sympathique. L’ambiance « toits de Paris » est créée. Gusteau est très bien réalisé et certaines de ces animations sont sympa. Franchement ça fait du bien de voir une file d’attente bien réalisée aux Studios. Maintenant, petite déception. On m’avait dit que j’allais « rapetisser » à la taille d’un rat! Et bien je ne vois pas très bien comment se fait la transition, où alors elle est brutale. Moi je m’attendais à voir les toits de Paris devenir de plus en plus grand au fur et a mesure de notre avancée dans la file d’attente, pour enfin débarquer sur le load. Et là j’ai eu l’impression de voir une scène limité à une pièce « toits de Paris » à taille normale, suivi d’un passage-couloir (pour prendre les lunettes) sans thématisation, avant d’arriver sur les « grands toits » en guise de load. D’ailleurs ce couloir à retenue l’attention des 4 autres membres du groupe, je cite Johan : « on est où là? dans le métro? » … Conclusion une file d’attente qui plonge dans l’ambiance et qui est très jolie, mais qui ne tient pas vraiment ses promesses (ce qui était annoncé depuis longtemps)…

Nous voila sur le load. Bah, là je n’ai pas grand chose à dire. C’est grand, c’est magnifique. C’est musical (le plus beau thème de ratatouille). L’ambiance est chaleureuse. J’adore. Au début ça me paraissait vide, mais quand on commence à voir les rat-mobiles bouger, on comprend mieux. Et franchement, elles (ils?) sont étonnant(e)s. Leurs mouvements sont d’une fluidité incroyable. Je dis waouwwww sur ce point. Surtout qu’on dirait qu’ils abordent l’attraction par le « couloir central » à la manière d’une valse. C’est joli, ça suit la musique. Bon là j’avoue, les déceptions de la file d’attente sont effacés par ces côtés artistiques. On nous dirige vers un des véhicules, on s’installe, ça démarre. Je suis aux anges (pour l’instant!!! hahaha) : c’est magnifique. Notre petit rat effectue quelques pirouettes pour s’intercaler entre les deux autres et serpenter entre les murs … heu, les toits parisiens pardon. La musique augmente un peu. Je ressens les mêmes sensations que quand j’abordais une attraction d’Orlando. Je me laisse baigner dans l’ambiance… Surprise, Gusteau apparait et nous indique le chemin… « ooohhhhh » avons-nous tous crié dans le véhicule! Que d’émotions. C’est presque magique. 

Le portique s’ouvre, nous arrivons devant le premier écran 3D, la verrière du Restaurant. L’écran est GEANT. Bon d’accord ça rivalise pas avec quelque chose comme Soarin, mais c’est grand quand même. L’image projetée est très propre, nette, et ne souffre pas du problème de double vision comme c’est parfois le cas des trucs 3D. Par contre déception pour les lunettes elles-mêmes. Je trouve qu’elles étriquent trop la vue à deux petits rectangles (c’est forcé sans doute)...

La rat-mobile bouge durant la scène, c’est sympathique. Surprenant lors du premier tour. Et puis c’est tout, on ne le « sent » presque plus. Parce que oui, nous l’avons fait 5 fois au total de la journée (avoir une personne avec un problème de genoux nous a un peu aidé je dois honteusement dire). Revenons à nos moutons, nous passons dans le frigo. Jolie scène, assez grande, les yeux de rats cachés sont très sympa. Au premier tour, pas d’odeur, mais les tours suivants, nous l’avons parfois senti … nous repassons dans la cuisine et … ah, encore un écran ?! Bon, le coup de balai de Linguini. Pas d’eau du premier tour, mais parfois après … On passe sous le four. Je m’attendais à un effet plus impressionnant. C’est une banale projection avec « un tout petit peu » de chaleur ( ... mini-size). Mais ... Quelque chose me dérange beaucoup dans cette scène. 

En général j’en parle à la fin de ma critique, mais va pour tout de suite. Il s’agit des bords de l’écran. Si on regarde vers le bas, on voit plus que nettement la transition noire, et encore … transition est un trop gentil terme. On voit clairement le bord de l’écran et le bords du sol noir. Franchement pour une attraction qui a pris « des mois et des années », j’ai l’impression qu’on se fout un peu de nous, puisque l’immersion est gâchée avec ce genre de détails non-pensés. Surtout que dans cette scène-là, le décor projeté ne bouge pas, mais simplement les personnages. Ils auraient donc pu peindre un raccord avec le carrelage… Mais bon! D’ailleurs ce problème est présent dans presque TOUTES les scènes. Il est peut-être moins gênant à certains moments (la scène de la verrière du début, et la scène sous le chariots-roulettes) mais c’est toujours ennuyant de se dire qu’on est pas à 100% dans l’action. Bref, nous quittons la cuisine pour aller faire un tour dans la salle à manger sous le chariots dont je viens de parler et … QUOI ???!!! ENCORE UN ECRANNN???!!!!! MAIS OU SONT LES ANIMATRONICS?!!!??? 

Alors voilà où le bas baisse. Jusqu’à ce moment, je trouvais l’attraction assez plaisante malgré ces défauts cité ci dessus… mais là, je me suis rendu compte que l’attraction allait toujours employer le même système, et non, ça ne passe pas pour moi. Je vous jure, dès mon premier tour je me suis dit plus ou moins à ce moment (et même peut-etre un peu avant) « merde, ce sont toujours des écrans ». Déception… On m’avait annonce un dark-ride avec de la technologie 3D. J’ai envie de répondre à ceux qui le clamaient haut et fort: messieurs, ça n’est pas un darkride, il n’y a pas d’animatronics. On me répondra alors sans doute : oui, certes, mais il y a plein de décors. Et là je répondrais encore par la négative. A part la scène du frigo que nous pouvons considérer comme vrai décor (mais où il ne se passe d’ailleurs rien!) je suis désolé mais non… le reste, ce sont plutôt des « morceaux » de ci et de ça plutot que des vrais décors. De simples petits morceaux d’accessoires pour dire qu’il n’y ait pas que des écrans. Car finalement l’attraction, ce n’est que ça. Je classe donc cette attraction comme « un genre Star Tour » !

Bon OK, j’avoue. Je m’attendais à quelque chose d’un peu digne d’Harry Potter and the Forbiedden Journey. Du coup, oui, je suis déçu. Franchement, Universal a réussi le dosage parfait entre le darkride animé et décoré et le système de projection. C’est du 50/50… Alors dans Ratatouille j’ai l’impression que c’est du 85/15 et encore!

Revenons au ride… Nous quittons donc cet écran en passant par un trou de souris. Petite note, j’ai un ami qui a bossé pour imaginering sur cette scène. Il m’a dit qu’il est censé y avoir beaucoup de vent et les « rideaux » du chariots doivent bouger beaucoup. Mais cette effet ne marchait pas lors de nos 5 visites. Franchement pour quelque chose de neuf, ça la fout un peu mal. Que la chaine du lift de Pirates of the Caribbean ne fonctionne plus après 20 ans je comprends (quoi que non, je ne comprends toujours pas) mais là … c’est du neuf quoii!!!!! Bref, détail amusant, l’entrée par le trou de souris, c’est un rideau que se lève qui est synchro avec le mouvement de main de Linguini, comme s’il tirait sur le tissus. Joli… 

Nous arrivons ensuite dans les alcôves pour la séquence « dans les murs ». Là je n’ai trop rien a dire. C’est fluide, joli, sympa et « un peu » surprenant… Peut-être un peu trop court. Mais en tout cas, c'est le seul écran ou l'immersion est total! Bravo!

Transition dans les murs « en vrai décors » pour arriver sur la cuisine de Rémy. La pire scène ... pour la plus jolie animation! L’écran à l’air vulgairement là, en plein milieu de rien. La taille de l’écran fait bien sentir aussi que c’est bientôt la fin. Ce qui est projeté est sommes toutes sympa (avec de belles références au film) mais… on a vraiment l’impression d’être au milieu de nulle-part (sol noir et compagnie … et aucun décor ici!!!!). Bim, on se retourne après avoir reçu l’eau du champagne (à certains tour seulement)… et c’est le final…

QUOIII????!!!??!! C’est CA le final????!!!?? 
C’est une blague...

Je cite tant que j’y suis un autre point très très négatif: j’ai détesté le fait que tout se passe en cuisine. Parce que bon, OK, le thème de Ratatouille c’est la cuisine. Mais aussi Paris. Le Paris romantique (qui n’existe qu’en rêve …). Et franchement, le ride « si on peut dire », c’est : les toits de paris - cuisine - frigo de cuisine - cuisine - cuisine - salle à manger - les murs … de la cuisine - le cuisine de rémy… heu merde, y’en a marre de la cuisine quoi. J’aurais aimé sortir du restaurant, et retrouver des moments « Paris romantique ». Mais non, c’est l’aventure totalement en cuisine. Les fans (j’ai déjà lu sur des forums) me répondraient que « c’est normal » : l’ambiance paris c’est le land et la file d’attente, et puis on rentre dans le restaurant. Bah merde … non, c’est trop facile. 

Et donc, pour revenir … à quoi déjà? A OUI, AU FINAL M***IQUE…. et bien je m’attendais à revenir sur les toits de Paris, histoire que la boucle soit bouclée. Mieux, je voyais déjà Remy nous faire au revoir, avec un superbe décor de Paris avec plein de petites lumières qui scintillent, et qui s'étend dans la nuit à perte de vue, pour mettre des étoiles pleins les yeux, avec la musique « Le Festin » à nouveau plein tube... "Dans la viiiieeee, jamaiiiissss, on ne me diraaaa... que la course aux étoilessss..." (c'est beau hein mon imagination ...)

Et bien que nenni. Remy nous dit bêtement au revoir depuis le restaurant des rats avec un tour Effeil vraiment au loin, en guise de consolation. Le tout sur un écran. Ce qui n’a donc aucun charme comparé à mon petit décor de lumières scintillantes. Je suis TOTALEMENT DECU du final. Quitte à faire un « au-revoir » autant le faire en grande pompe comme dans « Forbiedden Journey ». Ici c’est complètement raté. Pourtant l’intro avec Gusteau est si délicieuse. 

Bref. Comme vous le voyez ... Il y a des choses que j’ai complètement adoré dans l’attraction. Qui m’ont fait craquer. Et des déceptions totales. C’est moite-moite. Je ne peux pas dire que c’était un ride « MEGA-TROP-COOL-GENIAL »… ni une attraction que je n’aime pas, parce que j'adore quand même ! 

BILAN :  7 / 10
C’est sympa, mais avec des défauts!

Une petite remarque encore. Les cast-members ne savent pas encore gérer la file single ride, vu le nombre IMPRESSIONNANT de véhicules que j’ai vu partir non complet. Pourtant ça a l’air plus simple à gérer que Star Tours. Mais bon…

Et une dernière anecdote pour clôturer. 
Samedi, après ma virée Mogador (pour voir La Belle et la Bête), je suis allé sur les parcs pour terminer la soirée, avec deux amis : Florence et sa fille Laura. L’idée était de faire une surprise à Laura (passeport annuel, mais qui ne vient pas trop souvent) en lui offrant quelques heures sur DLRP, histoire de faire Ratatouille. Florence n’est pas passeport annuel, et nous lui avions donc trouvé un bille pas cher, puisqu’il était hors de question qu’elle mette plein pot pour jusque 3-4 heures sur les parcs. 

Nous arrivons vers 19h30 sur le parc…  Ratatouille est en 1-0-1 et on nous précise « que vu l’heure, on ne compte pas le réouvrir … »! Cool pour Florence qui a payé son billet pour faire l’attraction avec sa fille!!!!  ******* de Rémy!!!!!


Dernière édition par Emilien le Jeu 31 Juil 2014 - 19:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Frost
Créateur de PMFamily
avatar

Age : 25
Messages : 387

MessageSujet: Re: [Walt Disney Studios] Ratatouille   Jeu 31 Juil 2014 - 16:41

Belle analyse, par contre évite les grossièretés s'il te plait et les jeux de couleurs et de tailles de police qui sont beaucoup trop fréquents.


"Can't Ignore It Paranoia, Something Slipping
Mind Distracting, Agony Inside Of Me.
My Pulse Is Racing Mental Torture, Self Destroyer

Denying The Rising... I'm Crying, I'm Dying...

He Lied To Me... He Shot At Me... He Hates On Me... He Lied To Me... He Shot At Me... He Hates On Me... He's Using Me... 
Fragility... Electricity... Afraid Of Me... He's Dead To Me... He Lied To Me... He Shot At Me... He Hates On Me... He's Using Me.. He's Dead To Me.
That Spider-Man He Is My Enemy !

They Lied To Me... They Shot At Me... They Hate On Me... They're Using Me... Afraid Of Me... 
They're Dead To Me... They Lied To Me... They Shot At Me... They Hate On Me... They're Dead To Me... 
And Now They're ALL MY ENEMY !!!"
Revenir en haut Aller en bas
http://pmfamily.disneytopic.com
Emilien

avatar

Age : 27
Messages : 43

MessageSujet: Re: [Walt Disney Studios] Ratatouille   Jeu 31 Juil 2014 - 19:16

J'ai pris bonne note pour la prochaine fois (j'ai ré-édité le message)  Embarassed

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Walt Disney Studios] Ratatouille   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Walt Disney Studios] Ratatouille
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Phantom Manor Family :: Parks & Resorts :: Disneyland Paris-
Sauter vers: